Crise des éleveurs

La crise des éleveurs en France pourrait modifier nos habitudes de consommation.

Crise des éleveurs

(Cliquez sur cette photo pour voir les belles vaches Montbéliardes.)
Les producteurs et éleveurs de vaches, cochons, poules, chèvres et j’en passe, sont en colère, et on peut les comprendre. Ils font un travail incroyable, loin des 35 heures par semaine, et doivent se battre pour payer leurs charges.

Le problème étant qu’ils ne vendent pas leurs produits à un juste prix (les intermédiaires étant beaucoup trop gourmands), il faut trouver d’autres solutions, et c’est ce que nous faisons avec certains de mes amis qui ont décidé de changer leurs habitudes de consommation en matière d’alimentation.

En plus, on y gagne, car on mange plus sainement sans payer plus cher. On sait d’où viennent les produits, que ce soit des fruits, des légumes, de la viande d’agneau, de bœuf, de poulet, de porc, du miel, des escargots, de la confiture, du pain, etc.

Produits laitiers en Drôme-ArdècheCela nous a permis de découvrir qu’à moins de 10 km de chez nous, une ferme faisait des yaourts absolument divins auxquels on devient vite accro.
Quant à leur tomme en salade, je vous conseille de la goûter si ce n’est pas déjà fait. Une tuerie, tout comme les yaourts ! Cliquez sur la vache montbéliarde pour découvrir la ferme du GAEC Nervy West qui nous fournit tous les lundis.

Bref, consommons local, et faisons travailler les artisans et producteurs français de la région. L’idéal serait de moins acheter en centre commercial ou supermarché, et plus aux agriculteurs et éleveurs.

C’est comme ça que tous les lundis soirs, nous récupérons nos produits commandés par le biais du Locavor. Ce sont les fruits et légumes de saison, la viande et les œufs, le fromage, le lait et les produits laitiers, le miel, les jus de fruits et tisanes, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*