Une nuit de 40 jours

Quelle horreur ! Les habitants de Mourmansk, en plein cercle polaire, passent une nuit de 40 jours.
40 jours dans le froid et la nuit, bon courage !

nuit-polaireImaginez passer une nuit de 40 jours, et dans le froid, en plus ! Ah, non, moi, je ne peux pas l’imaginer.

Pourtant, les quelque 400 000 habitants de cette ville de Russie doivent affronter cette longue nuit d’hiver une fois par an, entre le 25 novembre et le 25 janvier de l’année suivante.
Leur organisme subit une sacrée épreuve, et ils doivent trouver des moyens pour ne pas perdre leur repères pendant cette longue et interminable nuit polaire.
Imaginez. Le soleil disparaît pendant près de deux mois, et la température chute jusqu’à -40 degrés Celsius.

Autant dire que ces Russes ont intérêt à s’adapter pour tenir le coup, car notre corps aurait plutôt tendance à hiberner comme les ours par un froid pareil et sans lumière du jour. Autour de midi, le ciel devient mauve, mais il fait toujours nuit et on est obligé de garder les lumières allumées tout le temps…

Alors, les enfants font du sport dès leur arrivée à l’école le matin, important pour ne pas s’engourdir. Puis ils prennent un bon petit-déjeuner tous ensemble, un repas bien consistant, accompagné de compléments alimentaires (des produits de phytothérapie et de l’huile de poisson en gélules dont le goût n’est pas top, mais c’est nécessaire).
Les classes sont suréclairées pour compenser l’absence de lumière extérieure.

De leur côté, les adultes se réfugient dans des chambres sensorielles avec de la musique douce et des lumières colorées.

Reportage vidéo ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*