Orthographe

L’Académie française préconise l’usage des accents sur les majuscules pour éviter des confusions comme celles-ci :
UN HOMME TUE # UN HOMME TUÉ
M. MACHIN CHAHUTE A L’ASSEMBLEE # M. MACHIN CHAHUTÉ À L’ASSEMBLÉE

orthographe-nulsL’accent fait partie de l’orthographe d’un mot, tout comme la cédille, alors de grâce, faites comme nous ; utilisez les codes ASCII. Au début, c’est contraignant, mais on en prend vite l’habitude.
Gardez votre aide-mémoire près de vous les premiers temps et vous les saurez vite par cœur.
Voici les principaux que vous pourrez imprimer :

  • À – ALT + 0192
  •  – ALT + 0194
  • É – ALT + 0201
  • È – ALT + 0200
  • Ê – ALT + 0202
  • Ë – ALT + 0203
  • Ô – ALT + 0212
  • œ – ALT + 0156
  • Œ – ALT + 0140
  • Ï – ALT + 0207
  • Ç – ALT + 0199

Et si on en profitait pour rappeler quelques règles de français… car ce sont des erreurs que j’entends et que je vois fréquemment, même de la bouche ou de la plume d’enseignants et de journalistes…

On ne dit pas (ou on n’écrit pas)

  • « Le frère À mon père », mais « Le frère DE mon père« 
  • « En vélo », mais « À vélo« 
  • « Au coiffeur », mais « Chez le coiffeur« 
  • « Et oui », mais « Eh oui« 
  • « Je ne suis pas prêt(e) de… » mais « près de« . Si on réfléchit, le contraire, c’est « loin ». (Signification : « Je suis sur le point de… » pour le premier et « être préparé » pour le second)
  • « Je me rappelle de quelque chose », mais « Je me rappelle quelque chose » ou « Je me souviens de quelque chose« 
  • « Elle s’est faite mordre par un chien », mais « Elle s’est fait mordre par un chien ».
    On n’accorde jamais « fait » avant un autre verbe à l’infinitif, car ce dernier représente un C.O.D.
  • « après que » + subjonctif, mais + indicatif, car on n’est pas l’hypothétique.

accords-grammaire

D’autres exemples me viendront certainement à l’esprit.
Si vous en avez, n’hésitez pas à nous les donner en commentaire.

La ponctuation est également très importante.
Voyez-vous une différence entre les deux phrases suivantes ?

  1. Et si on mangeait les enfants ?
  2. Et si on mangeait, les enfants ?

Pour terminer, n’oubliez pas que le mot « espace », en typographie, est féminin.
Eh oui ! Vous ne me croyez pas ? Consultez vite votre dictionnaire et prenez l’habitude de dire « une espace ».

Lorsque vous avez un doute sur la grammaire ou l’orthographe, rendez-vous sur le site de l’Académie française ou venez poser votre question sur notre Page Facebook (gérée par deux traducteurs).
Je vous conseille le GREVISSE, un livre de grammaire absolument complet.
Les livres de Maurice Grevisse sont une valeur sûre.
Les Bescherelle aussi, bien entendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*